PronoTennis.fr

Pronostic Wimbledon (1/4 de finale) : Kei Nishikori – Roger Federer

Roger-Federer-2017-Marianne-Bevis
Image : Marianne Bevis / Flickr

Kei Nishikori – Roger Federer

C’est une belle affiche pour la marque Japonaise Uniqlo puisque « ses » deux joueurs se retrouvent en 1/4 de finale. Ce sera la 11e fois que Kei Nishikori et Roger Federer s’affronteront. Le Suisse mène avec 7 victoires, dont la seule rencontre sur gazon (à la Halle en 2014).

Kei Nishikori retrouve ce 1/4 de finale de Wimbledon pour la deuxième année consécutive. Il n’a encore jamais réussi à aller plus loin. Pour en arriver là, le Japonais s’est imposé avec la manière face à Monteiro, Norrie, Johnson et Kukushkin. Seul ce dernier a réussi à lui piquer un set.

Comme son adversaire du jour, Roger Federer atteint également ce niveau de la compétition qu’il avait quittée en 2018. Après un début de premier match difficile face à Harris, le numéro 3 mondial s’est facilement imposé en 3 sets face à Clarke, Pouille et Berrettini. J’aurais d’ailleurs cru cette dernière rencontre beaucoup plus accrochée.

Nous avons affaire à deux joueurs en forme dans ce tournoi. Ce n’est pas parce qu’il affronte Roger Federer, un grand nom du tennis et de Wimbledon, que Kei Nishikori n’a pas sa chance. J’aime le tennis percutant du Japonais, ce tennis qui est capable de faire des dégâts du côté de la Suisse. En effet, c’est un joueur précis qui sait aller chercher les points qu’il faut pour piquer les services de ses adversaires (encore 35 coups gagnants face à Kukushkin). Sans oublier qu’il aura certainement un avantage physique non négligeable. Il se déplace très bien et est capable d’aller chercher pas mal de balles.

Roger Federer aura tout de même ma préférence. Il n’est peut-être pas aussi mobile que son opposant du jour (quoi que ses déplacements sont étonnamment fluides dans ce tournoi. Pff, encore un dopé), mais il m’impressionne. Notamment au service : une première qui flirte avec les 70 % et un pourcentage de points gagnés sur ses secondes au dessus des 60 %. Ce n’est pas tout : contrairement à Kei Nishikori qui a quelques passages à vide (on l’a encore vu face à Kukushkin) Roger Federer concède très peu d’occasion et fait surtout très peu d’erreur. Face à Lucas Pouille, c’est 14 fautes directes pour 39 coups gagnants. Mieux face à Matteo Berrettini où le suisse n’a réalisé que 5 fautes directes (pour 23 coups gagnants). Oui, j’ai regardé son dernier match avec un bavoir.

Kei Nishikori est beaucoup plus fébrile au service, ouvrant pas mal de possibilité à ses adversaires. Face à Kukushkin par exemple, le Japonais a concédé 11 balles de break et en a sauvé 8 (souvent en profitant des erreurs frustrantes du Kazakh). Je ne vois pas Roger Federer passer à côté d’autant d’occasions. C’est pourquoi, c’est mon favori logique pour remporter ce match et nous offrir, par la même occasion, une « Fedal ». Je sais, je me répète mais, vous comprenez, je me fais vieux.

Pronostic : Victoire de Roger Federer

Confiance moyenne

Fiches : Kei NishikoriRoger Federer

et, vulputate, vel, Lorem ut dapibus elit. id, id mattis
X
12 Partages
Partagez11
Tweetez1

Partagez cet article à un ami